Aménagement du secteur de l’Encrier

Le secteur de l’Encrier se situe en centre bourg, aux abords immédiats du centre historique, de ses services et commerces mais également des constructions les plus anciennes et pour certaines les plus qualitatives de la commune. Il comprend de plus l’un des édifices majeurs du centre-bourg, l’Encrier, ancienne école des garçons, accueillant aujourd’hui la bibliothèque communale et la maison des jeunes. Ce bâtiment est classé Patrimoine Bâti d’Intérêt Local (PBIL) trois étoiles au PLUi.

Ce secteur d’une superficie de près de 1 ha fait l’objet d’une Orientation d’Aménagement et de Programmation de renouvellement urbain et de densification, inscrite au PLUi de Rennes Métropole. Dans ce cadre, la municipalité souhaite réaliser une opération de requalification et de densification urbaine, ayant vocation à accueillir :

  • un nouvel équipement public dénommé ci-après « pôle social et culturel », comprenant une médiathèque redimensionnée pour 5000 habitants (selon les recommandations du ministère de la Culture), une maison France-Service, les fonctions de la maison des associations et de l’espace jeune, en privilégiant le principe de mutualisation des espaces ;
  • un programme de logements sociaux d’une densité minimum de 20 logements/ha, en conformité avec le Programme Local de l’Habitat ;
  • une ou plusieurs cellules à vocation commerciale.

Le pôle social et culturel intégrera dans un même programme architectural le bâtiment neuf à créer et le bâtiment patrimonial de l’Encrier. Les fonctions actuelles et nouvelles devront être redistribuées sur l’ensemble des espaces, actuels et à créer, pour en optimiser les usages ainsi que l’accessibilité.

La mutualisation d’un maximum d’espaces et de moyens entre les différents usages du pôle devra permettre des économies en investissement et en fonctionnement. Elle visera prioritairement le décloisonnement des différentes activités proposées au sein du pôle social et culturel afin de favoriser le vivre ensemble, les rencontres intergénérationnelles spontanées, de meilleures synergies entre associations et services municipaux (médiathèque/enfance jeunesse) et une meilleure visibilité/appropriation de l’offre culturelle par les personnes éloignées de la culture.

Par ailleurs, le projet devra valoriser le caractère patrimonial de l’Encrier.

Ce nouveau quartier est envisagé comme une extension du centre bourg actuel, et constituera un trait d’union avec les quartiers résidentiels de l’est du bourg.

Retour en haut